Bohème

C’était une fille du ventJe la rêve bien souventNous étions deux amants Même si le temps a passéSon souvenir est restéAu fond de moi, bien ancré Elle s’habillait de pluie et de ventLe regard porté vers le firmamentSon rire était celui d’une enfant Elle courait nu-pieds dans la roséeLibre dans …