La quête

Dans cette longue quête d’un bonheur absolu
Elle a poussé tant de portes, traversé tant de rues
Que dans ce dédale, souvent, elle s’est perdue

La vie est ainsi, un immense quai de gare
Où se croisent les sourires et les regards
Où les cœurs s’enflamment et s’égarent

Dans cette soif de jours meilleurs
Elle a bravé ses angoisses et ses peurs
Pris un billet pour un peu de bonheur

Dans ses yeux couleur ciel
Tant d’ étoiles scintillent
Que sa vue ainsi se brouille

Alors, que le soleil, paresseux, sommeille encore
Elle quitte le quai pour les terres du nord
Avec au fond du cœur, un bien joli trésor

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

quête bonheur porte rue dédale
photo issue du web

Photo d’auteur
Date de publication:
Auteur: Dany
Les entendre ou les dire, les lire ou les écrire, on peut tout faire, même les taire ... Les mots !

Derniers articles

petit clown
S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

27 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Les yeux grands ouverts sur un passé, hésitant à choisir un chemin.
Émouvante et superbe évocation au plus juste de son auteur.
Merci poète

Ce poème La Quête, est magnifique. j’ai adoré le lire. Je ne peux pas m’empêcher de faire une allusion à ce propos imbécile de notre président: Dans une gare vous croisez des gens qui ont réussi et d’autres qui ne sont rien!
Heureusement, il y a les vrais poètes comme vous Dany. Merci

Une belle poésie sur la quête de l’amour , on sent plein de voyages pour le trouver… Encore une destination en vue , le trésor est je pense le fait de ce qu’elle a vécu , qu’elle emporte avec elle, qu’on ne pourra pas lui enlever, l’expérience de sa vie amoureuse.
Le titre résume à lui tout seul sa recherche !

La vie est un long voyage en train, on monte quelquefois et l’on s’arrête sur les quais, on repart, le regard hagard et les yeux brillants ou plein de brouillard, le trajet est long ou court, parsemés de joie, de rire ou de pleurs, mais on se retrouve tous à la finale sur le quai en quête de bonheur à rêver d’un prochain voyage qui nous emportera vers une destination inconnue, la vie est ainsi faite de surprises, de dédales de portes ou de quais à franchir et tous nous aimerions entendre le doux son du tchou tchou qui teintera à nos oreilles des mots doux…

Je compare souvent moi aussi la vie à un quai de gare , où se côtoient tous les hasards , aussi en toute sincérité , chapeau bas pour la justesse de votre plume ! Bon voyage à la fille du Nord loin de ce monde formaté . Merci pour la balade .

Quelque fois, par amour ou pour changer sa vie, on prend un nouveau départ, un nouveau billet, pour s’offrir une seconde chance sur le fil de la vie, il faut savoir trouver son équilibre et rester optimiste. Cela demande du courage, de la force, et d’aimer la vie, envers et contre tout , merci pour ce très beau poème .

Effectivement il y a une nostalgie des départs et des arrivées sur les quais de gare. C’est un joli billet sur votre blog.

La quête , des mots si justes , une jolie association entre vous et Saint-Exupéry . Il y aura toujours une autre occasion, un autre ami, un autre amour, une force nouvelle .. Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ .

Les filles du Nord ont dans leurs yeux le bleu qui manque à leur décor. Les filles du Nord ont dans le cœur, le soleil qu’ils n’ont pas dehors.. J’aime cette quête, cette recherche du bonheur.. Merci, je parcours vos textes avec plaisir.

Dans cette longue quête du bonheur , ses déboires ,ses réussites , joies , peines…
Elle choisit les belles images,et d’affronter la vie!
Elle commence son voyage y met beaucoup d’espoir c’est notre très beau poème de vie…

27
0
Vous pouvez éventuellement me laisser un petit commentaire sur cet article, merci à Vous !x