La fée verte

Ô Toi ! Fée verte
Muse des poètes
Beauté envoûtante
Douce et enivrante

Toi qui distillas en eux
Tant de vers fabuleux
Amante voluptueuse
Étrange et sulfureuse

Malgré cette part des anges
Qui rejoint là-haut les nuages
Il leur reste de ta compagnie
Une délicieuse et douce folie

Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés

fée verte-alcool-poétes
Image issue du web

Les renseignements ci-dessous proviennent du site : https://www.absinthes.com

La folle histoire de l’absinthe

La “fée verte” a essuyé bien des reproches, à cause notamment d’une molécule, la thuyone, accusée de rendre fou. Interdite en 1915, l’absinthe est à nouveau autorisée depuis 2001. Le distillateur Pierre Guy revient sur cette histoire étonnante.

Photo d’auteur
Date de publication:
Auteur: Dany
Les entendre ou les dire, les lire ou les écrire, on peut tout faire, même les taire ... Les mots !

Derniers articles

petit clown
S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Jolie muse, une belle amante. Heureux le poète.

L’ombre des maudits , l’absinthe a fait des ronds sur la table , il reste quelques mots enfumés , je demeure , le temps est étiré . L’infini de l’absence ….

2
0
Vous pouvez éventuellement me laisser un petit commentaire sur cet article, merci à Vous !x