Matin d’hiver

Sur la route du temps naguèreDans les petits matins d’hiverÀ bicyclette, sac en bandoulière Je prenais le chemin de l’écoleAvec sur la tête, une cagouleMe protégeant, nez et oreilles La neige, blancheur éphémèreRecouvrait les bois et les terresPeureux, je ne faisais pas le fier Le vent du nord, au souffle …

Rolf Steiner

Le dernier Condottière

Il était l’homme des terres lointainesLe soldat des batailles incertainesMercenaire d’un monde disparuAu royaume des soldats perdus D’un carré rouge, il en fit son emblèmeSur cette terre d’Afrique, il prit les armesCombattant au côté du peuple noirOù son nom entra dans l’histoire Sans aucun doute, un chien de guerreMais peut-être …