Le grand ruban

Tant de nuits de solitude
Que c’en est une habitude
Seul, derrière son volant
Face au grand ruban.
En lutte permanente
Contre une fatigue envahissante
Sous les lueurs incandescentes
De lanternes éblouissantes,
Offrant ainsi aux regards
De noctambules hagards
Le spectacle hallucinant
D’un ballet incessant
De mille-pattes
Mangeurs d’asphalte.
Parfois, noyé dans la brume
Ce forçat du bitume
S’abandonne, épuisé
Aux bras de Morphée,
Ultimes secondes
Avant l’autre monde,
Scellant ainsi son destin
Par une nuit sans fin.

camoion
Photo perso


 

Photo d’auteur
Date de publication:
Auteur: Dany
Les entendre ou les dire, les lire ou les écrire, on peut tout faire, même les taire ... Les mots !

Derniers articles

petit clown
S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Bravo !!

Et Hommage, Pensées à ces Routiers qui sillonnent les Routes et France et d’Ailleurs !
Et comme Monique ci Haut, j’ai aimé ces Heures d’Ecoute avec Max Meynier et ces Routiers par l’Echange des CIBI .. sacrée Epoque !!

6
0
Vous pouvez éventuellement me laisser un petit commentaire sur cet article, merci à Vous !x