Les réfugiés

Ils sont venus d’ailleursVers un monde meilleurSur un navire fantôme, dérivantAvec hommes, femmes et enfantsÀ jamais bannis de leur terreFuyant la guerre et la misèrePoussés par un vent de détresseSur les côtes de FranceAbandonnés sur une grèvePar des marchands de rêvesAvec pour seule richesseLeur désespoir et leur tristesse Copyright © …