Rolf Steiner

Le dernier Condottière

Il était l’homme des terres lointainesLe soldat des batailles incertainesMercenaire d’un monde disparuAu royaume des soldats perdus D’un carré rouge, il en fit son emblèmeSur cette terre d’Afrique, il prit les armesCombattant au côté du peuple noirOù son nom entra dans l’histoire Sans aucun doute, un chien de guerreMais peut-être …

sniper

Une petite larme

Je l’ai dans ma ligne de mire Une pression, il cesse de vivre Moi et mon arme Pas d’état d’âme Suis Dieu, suis le maître Suis soldat et dois le faire Entre mes mains Repose son destin Même si cette idée me grise Ma conscience me méprise Mais une larme …

Le mercenaire

Elle gisait là, sans vieAlors, j’ai comprisMoi, le chien de guerreL’homme au cœur de pierreJ’ai pleuré comme un enfant.Elle n’avait que dix ansSes yeux reflétaient la haineEt toute la détresse humaineAlors, j’ai séché mes larmesRepris mon armeEt vendu mon âme. (Djibouti, 1977) Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – …