Hélène Schjerfbeck (1862-1946), - Le soldat blessé | Helene ...

Traqué

  Les chiens sont lâchésLa bête est traquéeFuite éperdueD’un soldat déçuPoursuivi par un passéAux souvenirs chargésUn homme que l’on chasseLe claquement d’une culasseUn corps s’écrouleLe sang couleUn froid glacialLe cri d’un chacalSensation bizarreD’être nulle part. Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés.   À voir également:Mon …

attrape rêve

Rêves

Souvent, mes pensées vagabondent Comme un ballon sonde À tout moment, à tout instant Magicien sur son tapis volant Voyageant au royaume enchanté Heureux, dans les bras de Morphée Je suis la route des vents Ou, tel un navire dérivant Seul au milieu de l’immensité Comète, dans la nuit étoilée, …

Loin de vous …

  Loin de vous, mes parentsJ’ai pleuré bien souventCar mon cœur en deuilSe sentait triste et seul Parfois, seul dans le noirJ’ai crié mon désespoirEt moi, ton enfantJe t’ai appelé, maman. Alors, soudain, je me suis souvenuDe mon enfance à jamais perdue. (Djibouti-1977) Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany …

Pensées

( Avec la voix d’Odile) Je me sens seul, isolé dans ma tristesse Les ventilateurs tournent sans cesse Avec un éternel grincement Et moi, je fume tout en rêvant En rêvant de pays lointains Alors que la télé diffuse un film américain J’ai envie de boire, boire comme un trou …

Mon pays

  Dis-moi, ami Dans mon pays Y a-t-il des oiseaux, des ruisseaux et des fleurs ? Y a-t-il du soleil en été, de la neige en hiver ? Raconte! Dis-moi, comment est-ce ? Je veux oublier ma tristesse Il y a si longtemps déjà Dis-moi, qu’y a-t-il là-bas ? Là-bas, dans …

arbre

L’arbre

Tu m’as quitté pour toujours Maintenant je suis seul Assis sous le vieux tilleul Unique témoin de notre amour Et là, je me souviens De tout, de rien Du temps passé De nos tendres années Sur son vieux tronc meurtri Par tant d’années de souffrance Gravés, depuis notre enfance Ces …

espoir

Espoir

Lorsque les mots sont inutilesEt que parler devient futileJapper comme un chacalNe fera pas fuir le MalFace à la dictature d’un despoteBrandissez l’étendard de la révolteSi pour l’avenir de vos enfantsIl vous faut payer le prix du sangSous la même bannièreUnissez- vous, mes frèresAfin que le mondeUn jour, vous entendeAlors, …

hommes

Citoyen de l’espoir

Citoyen de l’espoirQue tu sois blanc ou noirLutte pour la libertéDe tous les opprimés.Libère leurs chaînesBrise cette haineEt peut-être qu’un jourOn te parlera d’amourEt de fraternitéPour l’éternité. (Vesoul-1976) Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés. À voir également:AvantLe villageAu bar de la lu…Mes mainsSenteurs illici…Monsieur Toutle…