Monsieur Toutlemonde

Chaque matin, il se lève en retardEt va de nouveau louper son carTranquillement, boit son petit caféSe gratte… heu! .. le nez!Il est comme ça, Monsieur Toutlemonde,Comme tout le monde. Parfois, souvent même, il va boire un pot,Avec quelques potes, au bistrot,Et là, accoudé au zinc, il trinque.Et parle cul …

Moralité

  Dans une soirée huppée, De la haute société Des pingouins endimanchés, Aux bras de pétasses friquées Affichent avec fierté Des décorations imméritées, Dépensant sans compter Et en toute impunité L’argent des administrés. Cette preuve de moralité De la part de nos élus zélés Dont la respectabilité Reste à démontrer …

©Mort Kunstler - 1931

Neige rouge

  La neige, de sa blancheur éphémère Recouvre les toits et les terres, Offrant ainsi la vague apparence D’un havre de paix et de silence De-ci, de-là, quelques monticules Aux pauvres renflements ridicules Cachent sous une couche immaculée Des dizaines de corps mortifiés. Sous les cris tristes et lugubres D’oiseaux …

le petit banc

Le petit banc

( fond sonore et voix de Marianne ) Il y avait dans ma rueAbrité par un feuillu,Un tout petit bancUn petit banc tout blanc. Il en a connu des enfantsDes vieux et des amantsIl en a vu des pleursDes larmes et des rires Il en a entendu des confidencesDes paroles …

larme

Adieu l’ami

Il était mon frère de sang,Mon ami, mon confident.Tant de moments partagésQue l’on ne peut oublier,Ces petits matins blêmesAux parfums de bohème,Ces nuits de foliesAux vapeurs de whisky,Images indélébilesDe filles facilesDe ces courses insenséesCertains soirs d’étéInconscience de jeunesseEn quête d’une ivresse,Flirtant avec la FataleComme une chose banaleJusqu’au jour où !Elle …

Les maudits

 Certaines nuits sans sommeilLorsque les souvenirs s’éveillentEt que les pâles lueursDe l’âtre, à la douce chaleurDessinent sur des murs de misèreDes ombres à la vision éphémèreDans une main, une plumeDe l’autre une pipe qui fumeDont les effluves voluptueusesOffrent des illusions fabuleusesSur la table une bouteilleAu nectar qui émerveilleDonne à l’homme …

Lettre à une inconnue

  Lorsque l’âme du poète Côtoie l’esprit de la révolte Le mercenaire devient troubadour Et vous parle d’amour, Succombant à votre charme, Il dépose les armes. Bien que ces paroles soient indignes D’une femme à la grâce si divine, Entendez les mots qu’il n’a su vous dire Même si ceux-ci, …

Vivre

Sentir l’odeur du largeVivre sans margeBriser ses habitudesLoin de toutes servitudesLibérer son âmeNe plus cacher ses larmesOublier son cafardRompre les amarresVivre ses foliesVivre sa vie Copyright © 2001 [carnet à spirales] Dany – Tous droits réservés.